La généalogie d'Henri PAITRAULT

La généalogie d'Henri PAITRAULT...

1815-naissance François Philippe Paitrault

1815-naissance François Philippe Paitrault

Lan mil huit cent quinze le onzième jour du Moi de fevrier par devant moy jean bonnet maire officier public de létat civil de la commune et chef lieu de canton de Mazières arrondissement de Parthenay département des deux sevres a comparu jacques Petrau bouvier demeurant à la Tesserie de cette commune lequel nous a presente un enfant de sexe masculin né (...) dans la nuit de lui déclarant et marie champeau son épouse (...) il déclaré vouloir donner les noms et prénom de françois philippe les dites présentation et déclaration faites en presence de françois miot tisserant demeurant au bourg agé de quarante ans et de jaques Blanc aussi tisserant demeurant aux petites maisons de cette commune agé de soixante cinq ans et après que la lecture a été faite du present acte de naissance le père declarant et les temoins ont declaré ne savoir signer.

A noter que Jacques(1765) est maintenant bouvier à la Tesserie. A noter aussi les deux orthographes du nom : petreau dans l’acte et paitraut dans la marge



1835-Acte mariage François Paitrault-Marie Collin

1838-Acte mariage François Philippe Paitrault-Suzanne Collin

L’an mil huit cent trente-huit , le seize de janvier par-devant Nous, Louis Massé maire Officier de l’état civil de la commune de St Marc La Lande canton de Mazières département des Deux Sèvres, sont comparus M. François philippe paitrault ouvrier masson agé de vingt trois ans fils majeur de jacques paitrault propriétaire delmeurant à la tesserie ici présent et de dame deffunte marie champeau décédée à mazieres le 25 janvier 1836 suivant l’extrait délivre par (...) et demoiselle suzanne collin sans profession agée de vingt quatre ans (...) fille de M.deffunt louis collin (de son ?) vivant journalier décédé a Stmarc la lande le treize juin mil huit cent vingt et un et de dame deffunte françoise butet décédée (...) février mil huit cent trente quatre suivant l’extrait cy joint.
Lesquels nous ont requis de procéder à la célébration du mariage projeté entre eux, et dont les publications ont été faites devant la principale porte de notre maison commune, savoir la première, le trente et un du mois de décembre de l’an 1837 à l’heure de midy et la seconde le sept du mois de janvier de l’an 1838 à l’heure de midy et dans la commune de mazieresles mêmes jour et heure suivant le certificat délivré par M. Bonnenfant maire le treize (...) cy joint



A noter, là aussi les deux orthographes : paitreau en marge et paitrault dans l’acte